A+ R A-
FLASH INFO

Melvin Akam : «MTN aime particulièrement le football camerounais»

Note utilisateur:  / 2
MauvaisTrès bien 

Le secrétaire exécutif de la Fondation MTN-Cameroun, parle de l’ambition de son entreprise avec la Ligue.

 

Quelles sont les motivations de ce retour de MTN ?

Nous revenons parce que MTN aime le football. MTN aime particulièrement le football camerounais qui a beaucoup donné à l’Afrique, au regard des prestations des Lions Indomptables du Cameroun. MTN a soutenu le football camerounais de 2002 à 2013. C’était pratiquement la première entreprise à le faire. Et puis, à un moment donné, nous avons dû partir pour des raisons sur lesquels on ne reviendra pas. Le Général Semengue et la Ligue de Football Professionnel sont revenus vers MTN pour nous rassurer qu’un certain nombre de dispositions étaient prises pour éviter que nous tombions dans les travers qui nous avaient amené à partir en 2013. Et nous avons discuté et sommes tombés d’accord pour ce retour de MTN et nous avons un contrat qui prévoit des clauses nous permettant de nous assurer que nous ne retomberont pas dans les travers du passé.

Qu’est-ce qui sera fait pour garantir que ce que MTN donne bénéficie directement aux acteurs que sont les joueurs ?

Nous ne devons pas commencer ce partenariat par des polémiques. Nous devons commencer ce partenariat avec des notes très positives. Nous devons regarder vers l’avant. Et ce partenariat porte une grande ambition. Celle de redonner au football local tout son dynamisme, toute son influence en Afrique, parce que souvenez-vous le Cameroun en matière de clubs était un grand pays de football. C’était aussi le pays de Canon de Yaoundé, Tonnerre de Yaoundé, Oryx de Douala, Union de Douala. C’est ce que nous avons envie de reconstruire. Et comme le Directeur Général de MTN-Cameroun l’a dit, nous allons le faire avec la Ligue, en insistant beaucoup sur la professionnalisation des clubs eux-mêmes d’abord. Ensuite, nous allons beaucoup travailler à promouvoir le football local, nos clubs, les joueurs locaux. L’ambition du Général Semengue par exemple, c’est d’arriver en 2019, au moment où le Cameroun accueille la Can, d’avoir un minimum de joueurs locaux représentés au sein de l’équipe nationale. 30%, ce serait déjà pas mal. Nous allons y travailler et il faut voir ce partenariat de manière plus positive. Qu’on arrête les querelles qui, malheureusement éclipsent les prestations des clubs, les prestations des joueurs. Il faut qu’on recommence à parler de football et non des dirigeants et ce qu’ils font de mauvais. C’est notre message.

 

 

Articles similaires

Nos Partenaires

       MTN       CRTV       GARMAN        CANAL 2 INTERNATIONAL        CREOLINK      

         Youtube